Dome Lens Unit II for UWL-H100

 dome_et_nauticam_oblique.jpg

 

Inon est connu pour leurs produits de qualité qui reflètent ce soucis de perfection Japonnais que j'aime particulièrement.

Ce dôme est constitué de verre optique recouvert de multi-couches anti-reflets sur la face interne pour minimiser les réflexions parasites en prise de vues à contre jour. Le pare-soleil est en résine moulée légère et sa position est ajustable à l'aide de quatre vis.

Couplé à l'ultime WetLens UWL-H100 28M67 type II, ce dôme produit des images semi-fisheye. L'air qui est confinée entre la wetlens et le dôme est transformée sous l'eau également en un élément optique qui contribue à ouvrir l'angle de vision à 144.8°

Cette combinaison, associée au Sony RX100M2 dans un caisson Nauticam, offre des images d'une netteté remarquable jusque dans les coins. De plus, la faible distance de mise au point en mode macro et l'angle de vue semi-fisheye permettent de capturer des images rapprochées de très bonne qualité.

 

100cropDome.jpg

Les agrandissements à 100% prouvent qu'il est possible d'obtenir des images de qualité avec un équipement qui occupe un volume moindre, donc un transport facilité à un prix abordable.

 

Montage et manipulations:
 
 Ce système optique nécessite d'avoir des surfaces parfaitement propres et exemptes de graisse pour atteindre ses performances optimales. En effet, en plongée, un cylindre d'eau de faible épaisseur se trouve entre la wetlens et le hublot du caisson où il est nécessaire de vérifier qu'aucune bulle ne se soit fixée sous peine de dégrader les images.

D'autre part, lors du montage du dôme sur la wetlens, il est primordial d'être dans un environnement à faible taux d'humidité et d'avoir toutes les surfaces optiques totalement sèches. Car si le taux d'humidité dans le volume d'air confiné au sein du dôme est élevé, de la buée peut se former sur la face intérieure du dôme ruinant ainsi la qualité des images. La vitesse d'apparition de la buée sera fonction de la température de l'eau. Par conséquent, plonger dans une eau très froide accentuera l'apparition de la buée si le montage n'a pas été conduit avec soin.

Pour monter le dôme sur la wetlens, choisir un endroit sec et le plus froid possible ce qui garanti un taux d'humidité relativement faible. Il est préférable de revêtir des gants en latex sans poudre pour manipuler ces surfaces car une trace de doigt apporte de la graisse même invisible qui aide à l'apparition de la buée. Il est également conseillé de fixer le pare-soleil que lorsque le dôme est vissé en position finale sur le caisson. Il sera plus facile d'ajuster finement sa position.

Lorsque le montage est effectué, un test préliminaire dans la baignoire contenant une eau très froide permet de détecter de la buée sur la face interne du dôme qui peut être dû soit à une entrée d'eau, donc à une fuite, ou à un taux d'humidité trop élevé dans le volume d'air. Ces tests préliminaires peuvent prévenir des galères futurs sur le site de plongée, car effectuer ces opérations sur un bateau qui tangue à main levée relève de l’exploit.


Les images de la galerie Monde Aquatique ont été prises par la combinaison: Dome Unit type II + WetLens UWL-H100 28M67 type II + Sony RX100M2 + caisson Nauticam ou sans le dôme.